Genesis Morocco: Le Groupe ACWA Power, Un Operateur Stratégique pour l’Arabie Saoudite avec des Visées Internationales


Loading Assets... Please wait

Genesis Morocco

Project Genesis is a strategic sustainable development framework for Morocco to translate from being a net importer of energy and a country facing water shortage issues, into the number one producer both of clean renewable energy and water in the region.

Monday, May 12, 2014    <<Home

Le Groupe ACWA Power, Un Operateur Stratégique pour l’Arabie Saoudite avec des Visées Internationales


                                                                                                                http://www.acwapower.com

Un Operateur Stratégique

L’Arabie Saoudite a fait face dès les années 90  à une croissance constante de sa demande en énergie et en eau. La même tendance est prévalente sur toute la région MENA, due a un stress hydrique accru durant ces dernières décennies que l’on peut rattacher au phénomène de changement climatique, mais aussi à la croissance naturelle de la population et au développement du secteur agricole, principalement sous serre.

                   Croissance des besoins en dessalement a l'echelle mondiale 2009 - 2015

Conscient de la nécessité de faire face à cette carence en eau, le Royaume lance dés lors un programme de dessalement d’eau de mer d’abord principalement opéré par le gouvernement sous la tutelle du Ministère de l’eau de l’énergie, qui en 2003 ouvre la porte aux producteurs indépendants d’eau et d’énergie, IPP.

C’est dans cette conjecture que le Groupe ACWA Power est formé dès 2004 pour répondre à la volonté du gouvernement d'Arabie Saoudite de diversifier ses partenaires privés dans les domaines de l'énergie et du dessalement d'eau de mer, ainsi que de voir l’émergence d’un opérateur national sur ces domaines stratégiques pour le Royaume qui sont restés jusqu'alors la chasse gardée de multinationales etrangères.

Le Groupe ACWA Power investit dès sa création son marché national à travers de multiples réalisations qui l’amèneront progressivement à produire 11% de l’électricité et 40% de l’eau dessalée consommée en Arabie Saoudite.

Fort de ces réalisations sur son marché domestique, ACWA Power va rapidement acquérir une dimension régionale par l'acquisition ou la prise de participation dans des unités situées dans divers pays du Golfe, au Sultanat d'Oman en 2010 avec 12% de l’électricité et 17% de l’eau dessalée consommée, puis en Jordanie en 2011 ou il produit 59% de l’électricité consommée.

Le groupe a ainsi développé dans un temps record une capacité avérée à réaliser ses projets avec des délais et des couts maitrisés et attractifs jusqu’à 30% inferieurs, qui lui permettront d’être compétitif sur des secteurs d’activités jusqu’à lors dominés par des géants industriels principalement étrangers et ou la compétition ainsi que la barrière à l’entrée en termes de technologie, de savoir-faire et de capacité d’investissement sont très fortes.

Le positionnement double de ACWA Power sur les secteurs de l’énergie et du dessalement n’est pas fortuit, en effet le processus de dessalement d’eau a un cout et une composante énergétique très forte; Le groupe par la maitrise de ces deux cœurs de métier est ainsi capable d’apporter des solutions intégrées. ACWA Power décide également d’être présent sur le volet des énergies renouvelables solaires et éoliennes. Le groupe réserve un quota de 10% aux énergies renouvelable dans son portfolio énergie.

ACWA Power se trouve grâce à cette offre diversifiée et à son expertise en énergie renouvelable dans une situation idéale pour accompagner l’Arabie Saoudite ainsi que d’autres pays de la région GCC, qui suite à la mise en place dans les décennies écoulées de capacités conséquentes de dessalement, réalisent que le dessalement d’eau de mer tel qu’envisagé jusqu’à lors n’est pas économiquement rentable ni durable.

Il s’agit en effet de sortir de la problématique de dessaler l’eau de mer en utilisant de couteuses ressources hydrocarbures pour entrer dans un cercle vertueux ou le dessalement grâce à l’énergie solaire se fait à un cout plus bas et dans une logique de développement durable. C'est en effet le mission statement du groupe, l'eau et l'énergie au cout le plus bas dans une logique de développement durable

Le rôle des énergies renouvelables, principalement solaire va alors devenir de première importance pour le dessalement avec en 2010 l’Initiative nationale pour le dessalement par énergie solaire du Roi Abdullah, qui vise à mitiger le cout énergétique et à rendre cette solution plus abordable et durable.

D'ici 2020, la totalité de la capacité de dessalement installée en Arabie Saoudite doit fonctionner à l'énergie solaire.

Il y aura certes un cout important, de l'ordre de 11 milliards de dollars sur les 8 prochaines années, pour mettre en place une telle infrastructure, mais l'alternative actuelle basée sur les hydrocarbures n'est plus praticable au vu de la croissance de la demande en eau, et au cout toujours croissant du pétrole.

Des Visées Internationales

L’objectif d’ACWA Power dès sa création a toujours été selon son PDG Paddy Padmanathan de « créer un acteur utilitaire à dimension internationale », le groupe va faire le choix stratégique d’une expansion bien au-delà des marchés de proximité transfrontaliers de la GCC. ACWA Power cependant ne cherche pas à être présent partout, mais se focalise sur les pays qui présente de réelles opportunités, des pays dont les fondamentaux économiques sont sains et qui disposent d'un cadre législatif propice à des investissements lourds qui se chiffrent en plusieurs centaines de millions de dollars.

La Jordanie, L’Egypte, la Turquie, le Maroc, l'Afrique du Sud sont identifiés comme des marchés porteurs. Nous pouvons aujourd’hui mesurer tout le succès de cette stratégie puisque le groupe détient présentement une participation dans un portefeuille de 16 usines implantées dans 4 pays dont la valeur totale des investissements est supérieure à 23 milliards de dollars,  ainsi qu’une activité de recherche et développement dans 4 autres pays

ACWA Power a misé dans son expansion non seulement sur son portfolio de réalisations clés en main et son expertise, mais aussi sur une capitalisation en fonds propres à hauteur de 1.4 milliards de dollars qui lui donnent une crédibilité forte au niveau de ses clients, principalement étatiques; Ainsi que sur une main d'œuvre hautement qualifié de provenance internationale, puisque ce sont plus de 20 nationalités qui sont représentés parmi les 2300 employés que compte aujourd’hui l’entreprise.

Les ambitions futures de ACWA POWER sont tout aussi importantes, elles visent à tripler d’ici 2018  sa capacité actuelle de génération d’énergie pour atteindre 38 000 MW dont 10% d’énergies renouvelables et à doubler sa capacité de dessalement pour atteindre 5 millions de m3.

A l'échelle de son marché domestique, ACWA Power entend indéniablement accompagner les efforts de l'Arabie Saoudite qui planifie 24 000 MW d'énergie renouvelables, principalement solaire, d'ici 2020, ainsi que l'exportation d'électricité vers les marchés Européen et l'Asie.

                                              Energie Solaire dans la région MENA – Scenario de Base

Les motivations premières des pays du Golfe producteurs de pétrole en matière d’énergie renouvelable sont différentes des pays ne disposant pas de réserves hydrocarbures. En effet les pays exportateurs de pétrole cherchent à diversifier leur approvisionnement domestique afin de conserver le maximum de leur pétrole pour la transformation et l’exportation, à long terme leur stratégie est de rester des acteurs majeurs dans secteur de l’énergie et de pallier au déclin progressif des ressources pétrolifère par cette énergie solaire disponible en abondance et qui pourra être exportée.

Pour les pays non producteurs de pétrole, tels le Maroc, le but premier est de ne plus dépendre aussi fortement d’importations en hard currency qui pèsent lourd sur leur budget de fonctionnement, mais aussi de pouvoir a terme exporter leur énergie.

En ce qui concerne la problématique du stress hydrique propre a tous, l’énergie solaire est devenue incontournable répondre aux besoins énergétiques propres au dessalement d’eau.

Un Rôle Leader au Maroc et une première mondiale

Dans une interview accordée à la Vie Economique, Paddy Padmanathan PDG de ACWA Power s'est dit confiant dans la capacité du Maroc de réaliser son ambitieux programme solaire, voire même de dépasser les objectifs fixés. Il déclare que « au terme des 20 prochaines années,  la capacité installée en énergie solaire sera supérieur à celle annoncée » à savoir 2000 MW d’ici 2020.  NOOR 1 qui sera ainsi la plus grande centrale de type CSP au monde avec 160MW dans une première phase puis une expansion à 500MW, est une première concrétisation majeure d’ACWA Power, mais tout porte à penser que ce n’est que le début.

ACWA Power a l’intention de développer son portefeuille de production d’électricité multi-sources au cours des 5 prochaines années, en participant aux appels d’offres sur les différentes opportunités d’investissements qu’offrira le pays. C’est au total une capacité de 4000 MW d’énergie renouvelable repartis à 50/50 sur le solaire et l’éolien qui doivent être développés.

Le groupe qui se positionne comme un acteur majeur du secteur de l’énergie solaire dans le Royaume s’intéresse également au secteur éolien avec une récente soumission à  un appel d’offres d’un montant de 1,7 milliards de dollars, pour le déploiement de cinq parcs éoliens,  il accompagne ainsi l’autre composante de la stratégie en énergie renouvelable du royaume, à savoir le développement de 2000 MW d’énergie éolienne.

Le Maroc est selon les propres dires de son PDG dans une interview accordée a CSP today d'importance stratégique, puisque « les principaux développement en énergie renouvelable pour le groupe seront concentrés entre l'Arabie Saoudite et le Maroc» 

Il est tout aussi certain que ACWA Power manifestera également son intérêt pour toute initiative du Maroc dans le secteur du dessalement d’eau, un secteur pour l’instant faiblement développé au Royaume mais qui étant donné les projections sur la décennie à venir deviendra incontournable dans les provinces ou le stress hydrique sera le plus important. A ce sujet, il faut par ailleurs rappeler que les besoins du Royaume en eau douce sont évalué à 16,7 milliards de m3 en 2030, contre 13,7 milliards de m3 aujourd’hui.

Sa présence sur ces deux cœurs de métier, l’énergie et le dessalement est une carte gagnante dans son engagement avec le Royaume sur ces questions tout aussi stratégiques pour le Maroc que pour de nombreux autres pays de la région.

ACWA Power a ouvert une représentation à Rabat dont l'activité sera de participer aux divers appels d’offre du Royaume et de suivre la réalisation des projets engagés au Maroc; Mais aussi surement de s’intéresser à ce qui se passe dans les pays d’Afrique du Nord qui connaissent une forte dynamique dans le secteur des énergies renouvelables, et qui doivent également comme l’Arabie Saoudite il y a 20 ans commencer à mettre en place une capacité de dessalement d’eau dans un contexte de stress hydrique confirmé et de croissance de la population. 

La encore, la dynamique dessalement/énergie solaire sera prépondérante puisque c’est aujourd’hui la solution la plus viable et celle qui s’inscrit le mieux dans un contexte de réduction des gaz à effet de serre et de développement durable.

Il se trouve que ACWA Power maitrise ces deux technologies et sera indubitablement présent de manière très compétitive, sur tous les besoins exprimés et appels d’offre de la région. Souhaitons-leur donc un franc succès dans leur entreprise d’une importance cruciale pour le Maroc et les pays de la région sur les années à venir.


Genesis Morocco, Renewable Energies in Morocco and MENA : http://genesismorocco.blogspot.com